Bruxelles 2022 - The Digital Benchmark - EBG

Comment saisir les opportunités du listening pour mieux répondre à ses enjeux de branding et de marketing ?

Vous devez être inscrit et connecté pour accéder à cette fonctionnalité

Description

Les dernières années ont mis en évidence l’importance de l’expérience client, facteur déterminant de l’acte de vente. Ainsi, dans un monde où les sources de données se multiplient à grande vitesse, il est important d’écouter, d’être en veille sur ce qui est dit sur soi et sur les autres. C’est là qu’intervient le social listening. Les premières plateformes de listening, apparues vers 2007, mettent à disposition de manière instantanée, des millions de conversations se déroulant sur les réseaux sociaux et plus généralement sur internet. Les marques ont donc accès à des discussions spontanées où les individus ont tendance à être plus ouverts et honnêtes qu’ils ne le seraient pour un questionnaire ou une étude de marché. L’autre avantage est la disponibilité en temps réel des données, c’est-à-dire la possibilité d’avoir une vue en direct sur la façon dont les consommateurs discutent de la marque, de son produit, son service... Si la disponibilité des données est une opportunité incroyable, elle n’est véritablement utile que si elle est structurée et analysée. C’est là que les outils de social listening ont leur rôle à jouer puisqu’ils mélangent l’intelligence artificielle avec l’expertise humaine. Ils sont en effet en capacité de structurer intelligemment d’énormes volumes de données pour analyser des tendances de consommation, des attitudes d’individus face à tel sujet, telle information, tel format... L’impact véritable est de permettre aux organisations, de prendre de meilleures décisions, qui répondent à leurs enjeux et à ceux de leurs cibles, utilisateurs et consommateurs.

Comment saisir les opportunités du listening pour mieux répondre à ses enjeux de branding et de marketing ?

Description

Les dernières années ont mis en évidence l’importance de l’expérience client, facteur déterminant de l’acte de vente. Ainsi, dans un monde où les sources de données se multiplient à grande vitesse, il est important d’écouter, d’être en veille sur ce qui est dit sur soi et sur les autres. C’est là qu’intervient le social listening. Les premières plateformes de listening, apparues vers 2007, mettent à disposition de manière instantanée, des millions de conversations se déroulant sur les réseaux sociaux et plus généralement sur internet. Les marques ont donc accès à des discussions spontanées où les individus ont tendance à être plus ouverts et honnêtes qu’ils ne le seraient pour un questionnaire ou une étude de marché. L’autre avantage est la disponibilité en temps réel des données, c’est-à-dire la possibilité d’avoir une vue en direct sur la façon dont les consommateurs discutent de la marque, de son produit, son service... Si la disponibilité des données est une opportunité incroyable, elle n’est véritablement utile que si elle est structurée et analysée. C’est là que les outils de social listening ont leur rôle à jouer puisqu’ils mélangent l’intelligence artificielle avec l’expertise humaine. Ils sont en effet en capacité de structurer intelligemment d’énormes volumes de données pour analyser des tendances de consommation, des attitudes d’individus face à tel sujet, telle information, tel format... L’impact véritable est de permettre aux organisations, de prendre de meilleures décisions, qui répondent à leurs enjeux et à ceux de leurs cibles, utilisateurs et consommateurs.